02 mai 2006

Natacha et les podcasts

L'avènement du podcast citoyen

J'ai découvert il y a quelques jours le blog de Natacha et Sacha Quester-Séméon, qui s'intitule Mémoire Vive. Je l'ai découvert à l'occasion du podcast que Natacha a réalisé avec Yvette Roudy, ancienne ministre socialiste des Droits de la femme, féministe, et signataire du Manifeste des 343 salopes pour le droit à l'avortement en 1971. En gros, il était question de faire réagir l'illustre militante à l'initiative prise par les 143 rebelles, à ce jour trois femmes du parti socialiste : Anne Hidalgo, Annick Lepetit et Michèle Sabban, qui prétendent s'inspirer des "343" dans un but de transformation en profondeur de la vie politique française : "Nous voulons dans un travail au long cours continuer à lutter pour la parité, pour la rénovation de la vie politique, pour la démocratie militante à laquelle nous sommes attachés, bref pour stimuler notre vie politique par des débats, un travail de fond, une réflexion collective", écrit Anne Hidalgo. Pour beaucoup d'observateurs, cette entreprise n'est autre qu'une déclaration de guerre (à peine déguisée) adressée à Ségolène Royal. Portée aux nues par les sondages, désignée par les médias comme la candidate du PS aux présidenteilles, elle est l'incarnation parfaite en ce moment de la "pipolisation" de la politique... au détriment du fond.

Voyez à ce sujet ce très juste article de l'Observatoire des Médias : Présidentielle 2007 : le non-débat des médias, qui remarque et déplore que, "de même que pour les élections présidentielles de 1995 et de 2002, les préoccupations essentielles des journalistes stars des médias ne sont pas les questions sociales, le fond du programme des partis politiques, ou le rôle de la France dans une économie mondialisée... mais les conflits de personnes au sein d’un même parti. En filigrane, on peut lire et entendre partout cette question fondamentale : « quels seront les candidats à la présidentielle de 2007 ? »".

Yvette Roudy ne retient de l'initiative des "rebelles" que leur tentative d'abattre Ségolène et de nous priver à tous d'avoir enfin une femme Présidente de la République. En faisant mine de lutter contre la "pipolisation" des politiques, elles iraient en fait à l'encontre de l'intérêt des féministes (qui est de voir une femme accéder à la fonction suprême) et trahiraient donc l'engagement des 343 salopes dont elles se réclament pourtant.

Mais laissons là le fond. Car c'est surtout la forme qui m'a intéressé et séduit dans ce podcast. Un podcast permet, on le savait, des interviews dans des formats beaucoup plus longs que la télévision ou la radio ne sauraient jamais l'autoriser ; et, surtout, il rend possible un autre ton, une autre posture, une décontraction inédite, un naturel pour le moins charmant. L'utilisation d'un simple téléphone mobile pour filmer l'interview crée entre les protagonistes une certaine intimité, inconcevable sur un plateau de télévision, cadre beaucoup plus artificiel qui rend impossible une véritable expression de soi. Avec une telle miniaturisation de la caméra, on n'atteint certes pas complètement le naturel, mais on y tend franchement. D'autant que le portable permet de filmer dans des lieux insolites, comme chez l'invité par exemple. Beaucoup de commentaires ont d'ailleurs salué la fraîcheur de Natacha, qui participe à faire de ses podcasts de vrais moments de plaisir. Car Natacha a déjà réalisé trois autres podcasts, celui d'Yvan Attal, vraiment excellent, celui de Francis Pisani, et enfin (c'était le premier) celui de Katja, sémiologue des médias.

Tout le monde n'a sans doute pas le talent de l'équipe de Mémoire Vive, mais ces innovations laissent présager de fort intéressantes incursions citoyennes dans la vie politique. Plus largement, chacun, aujourd'hui, avec un peu de talent et d'envie, peut créer son journal multimédia, faire entendre sa réflexion, ou permettre à certaines personnalités de s'exprimer plus librement et profondément, en dehors des ornières médiatiques habituelles. Le pire, bien sûr, trouvera aussi sa place. Pour le moment, contentons-nous d'adresser à Natacha et Sacha un grand bravo pour ce grand bol d'air frais !


Technorati Tags : , ,

2 commentaires:

Natacha QS a dit…

Salut Taiké, merci pour ton billet enthousiaste ! La série sur blog vs journalisme va continuer. (Naturellement, on peut s'abonner à nos vidcasts via Itunes.) On expérimente et les retours positifs nous encouragent dans notre démarche. D'autant qu'on essaye d'oublier la technique pour se centrer sur le fond. on espère que d'autres blogueurs vont s'y mettre aussi, car tout reste à explorer ! A bientôt, Natacha

Taiké Eilé a dit…

Merci d'être passée par là, Natacha, et bonne continuation dans tes expérimentations. Je suivrai ça de près.