12 octobre 2006

La conversation sur le 11 septembre continue

Un mois après la commémoration des attentats du 11 septembre, un mois après avoir moi-même déploré sur AgoraVox le silence des grands média concernant les remises en question citoyennes d'une histoire officielle pleine de trous et d'ombres, je crois bon d'administrer cette "piqûre de rappel". Internet se prête à merveille au traitement de l'actualité la plus chaude, mais aussi, grâce à son espace immense, incomparable à celui des autres média, à un traitement intempestif de l'actualité ; loin de l'impératif quotidien du nouveau et du chaud, l'exigence du ruminé, du retour sur le refroidi, surtout lorsqu'il concerne des sujets aussi importants que le 11 septembre.

Je vous propose donc un retour en quatre temps sur ce sujet définitivement brûlant, malgré cinq années d'étouffement. Pour commencer, une petite réflexion sur la "conversation" qui s'est établie (ou non) autour du 11 septembre, et qui s'achève sur une sorte d'éthique de la conversation que je me propose à moi-même. Ensuite, je reviens sur l'essentiel des points qui, malgré toute ma prudence, ne cessent de soulever ma suspicion ; je les ai distingués selon trois catégories : faits, coïncidences, et mensonges.

Aucun commentaire: